Justice

Doublô

Caisse d’Epargne premier procès pénal

Huit mois après avoir été épinglés par le collège de l’Autorité des marchés financiers, les fonds de placement Doubl’ô des Caisses d’épargne viennent de faire l’objet de leur premier procès pénal.

Quarante-mille euros. C’est le montant de l’amende requise jeudi 8 novembre par le parquet de Saint-Étienne contre la Caisse d’épargne Loire-Drôme-Ardèche pour « publicité mensongère », suite à la plainte déposée par huit clients de cette caisse régionale, souscripteurs du placement « Doubl’ô Monde ».

La décision a été mise en délibéré au 13 décembre. Mais elle n’en marque pas moins une étape décisive dans les multiples démarches engagées depuis quatre ans par les dizaines de milliers d’épargnants – plus de 265 000 selon le Collectif Lagardère de défense contre les abus bancaires (Clab) – qui se sont laissés berner au début des années 2000 par les annonces de gain alléchantes de la gamme financière Doubl’ô et Doubl’ô Monde vendue par l’Écureuil.

Mise de départ récupérée mais minorée !

Fonds à capital garanti, Doubl’ô Monde assurait qu’au bout de six ans, le souscripteur aurait droit au meilleur résultat entre le doublement de son capital ou 100 % de la performance d’un panier de 12 valeurs internationales sélectionnées. Seul bémol, indiqué par un minuscule astérisque : cette promesse valait uniquement si, durant une période précise, aucune des actions du panier ne baissait de plus de 40 % par rapport à son cours initial. Or, bulle Internet oblige, c’est justement ce qu’il s’est passé ! Résultat, au bout du compte les épargnants n’ont pu récupérer que leur mise de départ (plus de 2 milliards d’euros ont été investis au gré des six tranches de souscriptions ouvertes du premier semestre 2001 au premier semestre 2002), mais minorée des frais, ce qui dans certains cas s’est traduit par une perte sèche de 3 à 6 % ! Dévoilée dès l’été 2008 par Que Choisir, l’affaire a vite fait boule de neige.

 

 

 

Articles relatifs

L’abus de faiblesse

Carrefour Banque

UFC Que Choisir Dordogne

Un état du surendettement

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +