Justice

Fichier positif

Fichier positif surendettement

Décidément, le centre est très attaché au fichier positif ! Les députés s’apprêtent à discuter d’une proposition de loi centriste visant à lutter contre le surendettement. Je me félicite de voir les parlementaires se saisir, de plus en plus nombreux, de ce problème que la crise a encore accru. En 2011, les commissions de surendettement ont traité près de 240000 dossiers, soit une hausse de 10 % par rapport à 2010.

Vrai problème mais… fausse bonne idée. La solution proposée aujourd’hui à l’Assemblée nationale n’est pas la bonne ! Le texte se borne à créer un répertoire national des crédits aux particuliers (ou « fichier positif », par opposition au Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers, qui existe déjà). Je m’oppose à l’instauration d’un tel outil, qui n’est pas seulement insuffisant, mais aussi dangereux. Cette idée qui séduit tant les parlementaires n’a pas fait ses preuves ailleurs. L’exemple belge le prouve (un fichier similaire y a été mis en place en 2003) : de 2006 à 2011, la Belgique a connu une hausse des dossiers de surendettement de 48 %. Par comparaison, en France la hausse s’établit à 28,5% sur la même période ! [Le blog A.BAZOT].

Articles relatifs

Vol carte bancaire négligence

UFC Que Choisir Dordogne

Un état du surendettement

UFC Que Choisir Dordogne

Commissions inter bancaires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +