Transport loisirs

Voyage : les conseils pour des vacances sereines

Suivez nos conseils pour passer des vacances sereines !
Avion, train, bateau, autocar : vos droits en cas de perte de bagages et d’annulation
Vous ne souhaitez plus partir et voulez céder votre billet d’avion? Sachez que cela n’est pas possible car il est nominatif. Si vous ratez votre vol, vous ne serez pas remboursé, quelle que soit votre raison. En revanche, en cas d’annulation de votre vol moins de 15 jours avant le départ ou en cas de retard important, le droit européen prévoit des conditions d’indemnisation pouvant aller jusqu’à 600 €.

Enfin, n’oubliez pas que la compagnie aérienne est responsable de vos bagages et qu’elle doit vous indemniser en cas de perte. Concernant les pertes de bagages si vous voyagez en train, l’indemnisation peut aller jusqu’à un maximum de 500 € sur justificatifs, à condition de les avoir enregistrées.

Si vous voyagez en bateau, sachez que vous avez aussi des droits en cas de perte de bagages : environ 2.800 € par passager pour les bagages de cabine et 16.000 € pour les bagages transportés dans votre véhicule.

Lors d’un voyage en autocar, en cas de retard au départ de plus de 120 minutes, le transporteur doit vous informer et vous laisser choisir entre : la poursuite du voyage, le réacheminement dans des conditions comparables et les meilleurs délais ou le remboursement du prix du billet dans un délai de 14 jours. En cas de détérioration ou de perte des bagages due à un accident, votre indemnisation est de droit et « son montant maximal ne peut être inférieur à 1.200 € par bagage ».

Des conseils pour vos séjours à l’hôtel, en chambre d’hôte, au camping
Vous avez choisi de camper cet été ? Saviez-vous que le camping sauvage était autorisé ? Il est néanmoins réglementé : « Avant de vous installer, assurez-vous que l’emplacement n’est pas interdit au camping (terrains situés en zone d’incendie, par exemple). Et vérifiez que vous avez l’accord du propriétaire du terrain ».

Certains hôtels imposent un horaire d’arrivée limite. Cette pratique n’est pas réglementée mais il est conseillé de prévenir en cas d’arrivée tardive car sinon l’hôtelier « pourrait disposer de votre chambre après l’heure limite d’arrivée indiquée dans les conditions générales de vente ». Sachez aussi que la loi interdit de refuser l’accès d’un établissement aux familles accompagnées d’enfants.

Vous allez loger en chambre d’hôte ? Attention : ces dernières ne font pas l’objet d’un classement. Elles sont néanmoins « soumises à la réglementation de l’hôtellerie, en matière de publicité des prix et de délivrance de note » et doivent être déclarées en mairie.

En cas de litige, n’hésitez pas à faire à l’UFC QUE CHOISIR EN DORDOGNE

Articles relatifs

Assurance voyage

UFC Que Choisir Dordogne

Vols low cost

Hotellerie – qui est responsable ?

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +