Vers le haut
05 53 09 68 24

Coût d’un appel local

Cambriolage : attention à la technique de la sonnette

thematiques 24 octobre 2018
Cambriolage : attention à la technique de la sonnette

Les cambrioleurs ne manquent décidément pas d’imagination et ne reculent devant rien pour parvenir à leurs fins. Dernière technique de repérage recensée : celle de la sonnette.

Nous vous donnons sans plus attendre plus d’informations sur cette ruse malsaine, relayée par les autorités belges.

D’un genre nouveau, la technique de la sonnette permet aux cambrioleurs de sévir le plus simplement du monde.
Une méthode simple, mais ingénieuse et cruellement efficace

Au nord de Bruxelles, début 2018. Plusieurs habitants de la commune se plaignent après que l’on ait recouvert leur sonnette d’une bande adhésive noire. Si cela avait pu s’apparenter à un canular provenant d’enfants en mal de divertissement, il n’en est rien. La police belge découvre bien vite que cet acte est l’œuvre de cambrioleurs.

L’idée ? Vérifier la présence ou non de leurs potentielles victimes. Effectivement, sous l’effet du fameux bout de scotch, la sonnette retentit en continu, obligeant les occupants à sortir pour la débloquer. Du moins, s’ils ont la chance d’être présents ! Dans le cas contraire, les malfaiteurs ont le feu vert, et pénètrent les lieux sans vergogne…

Un phénomène qui pourrait gagner du terrain et toucher la France

D’autres communes belges seraient également concernées, et les autorités locales surveillent de près ce phénomène. Plus inquiétant encore, la technique de la sonnette pourrait rapidement dépasser les frontières et concerner d’autres pays, dont la France. Si aucun recensement n’y a été fait à ce jour, les cambriolages y sont néanmoins nombreux. Faudra-t-il bientôt troquer sa sonnette contre un heurtoir ou une cloche pour se protéger ?

Ces autres modes opératoires dont les voleurs sont friands

Les cambrioleurs usent de nombreux stratagèmes pour s’introduire chez vous. On peut par exemple citer :

L’appel sous une fausse identité : la personne au bout du fil — le cambrioleur, donc — se fait passer pour une personne de la mairie ou encore des télécoms, et prétexte des travaux à venir dans votre quartier. Le but est de vous soutirer des informations, notamment la date de vos prochaines vacances, pour savoir précisément à quel moment venir vous cambrioler !

Le faux accident : une personne affolée sonne chez vous et déclare être le témoin d’un accident dans lequel une victime est à déplorer. Pendant que vous allez porter secours à cette dernière, qui est bien évidemment une fausse, la première personne en profite pour entrer chez vous.

Les faux policiers : deux personnes se présentent à votre porte et, munies de fausses cartes, s’annoncent comme étant des représentants des forces de l’ordre. Ce faisant, ils en profitent pour repérer le quartier. L’un d’entre eux peut même s’introduire chez vous, pendant que le premier vous distrait…

La technique de la panthère : pendant que vous êtes dans votre jardin, tranquillement installé ou en train de bricoler, un cambrioleur se faufile chez vous par une fenêtre laissée ouverte. Il va alors se cacher et patienter que vous vous absentiez, après quoi il aura le champ libre pour dérober vos biens.

Bon à savoir : que couvre l’assurance habitation en cas de cambriolage ?

Les biens couverts par l’assurance habitation sont le mobilier courant (appareils ménagers, vêtements, linge, meubles…), les objets sensibles (télévision, matériel informatique, photographique, etc.), et les objets de valeur (tableaux, tapis et autres bijoux). Mais attention, généralement, les biens volés dans une cave, un garage, une remise ou encore une cour ne sont pas garantis.

Face à la recrudescence des cambriolages et aux techniques toujours plus inventives des malfrats, soyez très vigilant et songez à sécuriser au mieux votre habitation si ce n’est déjà fait.

← Locataires, propriétaires : pas d'expulsion locative du 1er novembre 2018 au 31 mars 2019 Bruits de voisinage : que dit la loi ? →

UFC Que Choisir Dordogne

UFC Que Choisir Dordogne

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite