Vers le haut
05 53 09 68 24

Coût d’un appel local

Coiffeur – coupe ratée, couleur qui dégorge… quels sont mes recours ?

thematiques 12 septembre 2018
Coiffeur – coupe ratée, couleur qui dégorge… quels sont mes recours ?

LA REGLEMENTATION SUR LES PRIX

Un salon de coiffure n’a pas de règle en matière de prix, ils sont libres. La seule obligation est d’afficher les tarifs sur la vitrine et à l’intérieur, près des caisses. Ils doivent être vus de l’extérieur et assez détaillés pour que le consommateur puisse comparer les différentes prestations avec les concurrents. Concernant les prestations spécifiques comme une coiffure de mariée, c’est au client d’aller demander un devis.
A savoir : pour connaître le détail de votre facture, il suffit de la demander lors du paiement. Sachez qu’au delà de 25 € TTC la remise de facture est obligatoire. Si le salon ne respecte pas ces règles, vous pouvez vous adresser au service de répression des fraudes.

Ma coupe de cheveux est ratée ! Puis-je être remboursé(e) ?
Le coiffeur est tenu à une obligation de moyen pas de résultat. C’est-à-dire qu’il doit tout mettre en œuvre pour répondre à vos besoins, mais ce n’est pas de sa faute si le balayage que vous avez demandé ne vous convient plus une fois réalisé ! On ne peut engager la responsabilité du coiffeur si la coupe ne nous satisfait pas ou si elle ne nous va pas. La solution envisageable est de s’arranger avec lui, peut être est-il possible de repasser sous ses ciseaux pour corriger ce qui ne va pas. Mais dans tous les cas, la prestation doit obligatoirement être payée.

Ma teinture est loupée, j’ai les cheveux qui virent au jaune !
Depuis juin 2000, le test des produits de coiffure et de coloration n’est plus obligatoire. Le coiffeur est juste tenu d’informer ses clients et de les mettre en garde sur l’utilisation des produits colorants, de lissage et de permanente. Il doit également parler des effets secondaires probables. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssps) déconseille même les colorations pour les moins de 16 ans, sur un cuir chevelu abîmé, des cheveux teints au henné, etc. Légalement, même si votre coiffure est loupée, vous devez payer la prestation. Toutefois, dans le cas où la responsabilité du coiffeur est engagée, c’est-à-dire qu’on peut prouver qu’il a commis une faute dans son travail, on peut envisager une solution à l’amiable.

C’est la réputation de son salon qui est en jeu après tout !

 

 

← Réduction d'impot pour les dons aux associations Comment faire des économies d’eau chaude au quotidien ? →

UFC Que Choisir Dordogne

UFC Que Choisir Dordogne

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite