Vers le haut
05 53 09 68 24

Coût d’un appel local

Pensez à faire ramoner votre cheminée, c’est obligatoire !

thematiques 26 octobre 2018
Pensez à faire ramoner votre cheminée, c’est obligatoire !

Afin de limiter les risques d’incendie et d’intoxication, le ramonage du conduit d’une cheminée doit être réalisé une fois par an.

Toutefois, certaines communes exigent que l’opération soit effectuée au moins deux fois dans l’année.

À l’arrivée de l’hiver, l’occupant d’un logement, qu’il soit locataire ou propriétaire, doit faire ramoner le conduit de sa cheminée ou de son poêle à bois, au moins une fois par an (CGCT, art. L. 2213-26). En pratique, certaines mairies en prévoient deux par an, dont un lors de la période de chauffe. C’est le cas notamment à Paris.

Dans un immeuble, le règlement de copropriété peut interdire les feux de cheminée dans les parties privatives. Dès lors que l’appartement ou la maison est louée, les frais de ramonage sont à la charge du locataire.

Passer par un professionnel est indispensable
À titre indicatif, le site ramoneur.fr indique que le prix du nettoyage des conduits de fumée et des tuyaux de raccordement se situe entre 45 et 70 €, en fonction de l’installation. Ce coût fluctue également selon les départements. « Un ramonage à Paris peut coûter 5 à 20 € de plus qu’en province », selon ramoneur.fr.

Le professionnel (privilégiez les entreprises certifiées Qualibat) doit délivrer au client un certificat de ramonage attestant de la vacuité du conduit de fumée sur toute sa longueur, précisant les éventuelles anomalies constatées.

En cas d’incendie dû à un feu de cheminée, la compagnie d’assurance multirisques habitation peut le réclamer à l’occupant. Si ce dernier n’est pas en mesure de le présenter, il risque d’être moins indemnisé, voire pas du tout. La responsabilité civile de l’occupant peut également être engagée.

Jusqu’à 450 € d’amende pour défaut de ramonage
Certains règlements sanitaires départementaux ou communaux sanctionnent le défaut de ramonage par une amende, pouvant aller jusqu’à 450 €, selon la FFA (Fédération française de l’assurance).

Outre l’incendie, l’opération sert à éviter l’intoxication au monoxyde de carbone et permet également de faire des économies de combustible, grâce à un meilleur tirage.

SOURCE LE PARTICULIER OCTOBRE 2018

← L’assurance décès n’est versée au concubin que s’il prouve la vie commune avec la défunte Que risquez-vous à conduire sans assurance ? →

UFC Que Choisir Dordogne

UFC Que Choisir Dordogne

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite