Assurance

Assurances-vie : gare aux tentatives d’escroquerie

Gare aux escroqueries aux assurances vie.
La Fédération française des assurances tire la sonnette d’alarme sur des escroqueries aux contrats d’assurance-vie non réclamés.

Des escrocs se faisant passer pour des avocats ou des assureurs
« Soyez vigilant. Plusieurs tentatives d’escroquerie relatives à la recherche des contrats d’assurance-vie non réclamés ont été signalées aux assureurs. » Telle est la mise en garde de la Fédération Française des Assurances afin d’alerter sur l’existence d’escroquerie liées à la recherche de bénéficiaires de contrats d’ assurance-vie. Une alerte également relayée par le quotidien Le Figaro.

Selon la FFA, « des personnes se font passer pour des avocats ou des représentants d’entreprises d’assurances dont elles usurpent le logo. Elles annoncent à leurs victimes qu’elles sont bénéficiaires de contrats d’assurance vie en vue d’obtenir de leur part le paiement indu de sommes présentées comme correspondant à des frais de dossiers. » Une fois ceci fait, « elles les invitent à transmettre leurs coordonnées bancaires et la copie de leurs pièces d’identité. »

Un service gratuit pour vérifier si vous êtes ou non bénéficiaire
Si vous êtes potentiellement bénéficiaire d’une assurance-vie, vous pouvez tout simplement vous renseigner auprès de l’Agira (Association pour la gestion des informations sur le risque en assurance). Il s’agit de l’organisme chargé des recherches de bénéficiaires. Ce service est entièrement gratuit. Vous pouvez également vous renseigner via son site Web, www.agira.asso.fr

En cas de doute, tant les personnes morales que les personnes physiques peuvent donc directement contacter l’Agira, chargée d’organiser la recherche de contrats d’assurance vie en cas de décès, comme le prévoit la loi. En règle générale, si certains contrats d’assurance-vie ne sont pas réglés alors que l’assuré est décédé, c’est soit parce que l’assureur n’a pas été informé du décès, soit parce qu’il ne parvient à en identifier le bénéficiaire. Si au bout de dix ans un contrat d’assurance-vie reste non réglé, l’assureur transfère les fonds à la Caisse des Dépôts.

Articles relatifs

Assurance scolaire

La dépendance

Accident de voiture

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +