Utiles

Un détecteur de fumée sur 8 est non-conforme

Un détecteur de fumée sur 8 est non-conforme. En principe, votre logement est équipé d’un détecteur de fumée. Un dispositif qui peut vous éviter un incendie… sauf s’il est non-conforme.

Depuis 3 ans, les propriétaires ont pour obligation d’équiper leur logement de DAAF (détecteur autonome avertisseur de fumée). Ces détecteurs permettent d’éviter les incendies puisqu’ils sont équipés d’une alarme qui se déclenche en cas de fumée. Malgré l’installation de ce type de dispositif vous n’êtes pourtant pas à l’abri d’un départ de feu.

Un détecteur de fumée sur 8 serait « non-conforme et dangereux ». Telle est la conclusion de l’enquête menée en 2017 par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) après le contrôle de 55 établissements.

Un incendie se déclare toutes les deux minutes en France
La DGCCRF a constaté quatre anomalies : l’absence de déclaration de performances (document obligatoire), des déclarations de performances rédigées en anglais mais non traduites, l’absence de rapports d’essais et l’absence ou l’incohérence des coordonnées du responsable de la première mise sur le marché figurant sur le détecteur.

Pour rappel, en France, un incendie se déclare toutes les deux minutes, près de 800 décès sont à déplorer par an et 80% des victimes meurent à cause des fumées et non du feu lui-même.

Articles relatifs

Abonnement de gaz et d’électricité : tout comprendre en 10 questions

Locataires, propriétaires : pas d’expulsion locative du 1er novembre 2018 au 31 mars 2019

rendez-vous des associations le 08 septembre 2018

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +