Santé

Les pharmaciens seront-ils autorisés à prescrire des médicaments

Les pharmaciens seront-ils bientôt autorisés à prescrire des médicaments ?

Un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale envisage un élargissement des compétences des pharmaciens : ceux-ci seraient autorisés à prescrire des médicaments nécessitant une ordonnance. Explications.

Les pharmaciens pourraient prescrire des médicaments

En Suisse, les clients des pharmacies sont déjà habitués à cette pratique : 20% des pharmacies proposent ce service et les pharmaciens peuvent donc leur délivrer des médicaments nécessitant des prescriptions médicales obligatoires, sans ordonnance. C’est par exemple le cas pour les conjonctivites, l’eczéma ou les cystites. En France, les choses pourraient être amenées à changer.

Un amendement déposé dans le cadre du projet de loi sur le financement de la Sécurité sociale par la députée LREM Delphine Bagarry, vise à élargir les compétences des pharmaciens pour soulager les médecins.

Réduire les déserts médicaux en France

Le but du jeu n’est évidemment pas de voler les compétences des médecins mais de les soulager et leur permettre, donc, de consacrer davantage de temps à leur patientèle. Dans le même temps, cela contribuerait à lutter contre les déserts médicaux.

Cet amendement intervient dans le cadre d’une grande restructuration des soins de ville souhaitée par le président de la République et la ministre de la Santé Agnès Buzyn, pour assurer un meilleur suivi des patients et un meilleur maillage du territoire en communautés professionnelles territoriales de santé.

Articles relatifs

Médicaments : ceux qui refuseront les génériques seront moins bien remboursés

Laboratoire médecin

Générique

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +