Santé

Vastarel

Le Vastarel réévalué

Très utilisée malgré une efficacité qui reste à démontrer, la trimétazidine (Vastarel) vient d’être réévaluée. Verdict : elle ne doit plus être prescrite dans les troubles visuels et auditifs. Malheureusement, elle reste indiquée dans l’angine de poitrine.

La trimétazidine (Vastarel et génériques) est commercialisée depuis 1978 par les laboratoires Servier. Entre janvier et septembre 2012, il s’en est encore vendu près de deux millions de boîtes. Pourtant, elle n’a pas fait la preuve de son efficacité, et elle entraîne parfois des effets indésirables neurologiques graves. C’est pourquoi la revue médicale indépendante Prescrire demande depuis longtemps son retrait du marché. Les autorités sanitaires européennes, prenant enfin le taureau par les cornes, viennent de prendre des mesures. Malheureusement, elles ne sont pas à la hauteur. Certes, médecins et patients sont avertis que la molécule ne peut plus être donnée dans les troubles de la vision d’origine vasculaire, ni dans les problèmes auditifs tels qu’acouphènes ou vertiges. Mais elle garde son indication dans le traitement de l’angine de poitrine. À ce titre, la trimétazidine reste donc sur le marché.[Plus d’infos]

Articles relatifs

Allégation de santé avancées

Vaccins – Le Conseil d’État demande un simple vaccin DT-Polio

UFC Que Choisir Dordogne

Lingettes bébé

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +