Utiles

Comment bénéficier du « chèque-eau » mis en place par le gouvernement ?

Pour les foyers qui ont des difficultés à régler leurs factures d’eau, l’État lance le « chèque-eau ». Déjà testé dans certaines communes, il pourrait être déployé dans toute la France dès 2019.

Pour aider les foyers modestes, l’État lance un « chèque-eau » qui fonctionnera selon le même principe que le « chèque-énergie ».

Une aide financière pour aider les plus précaires
Après le chèque énergie, qui permet aux foyers les plus précaires de régler leurs factures d’électricité et de gaz, le gouvernement s’apprête à lancer le « chèque eau ». La mise en place de cette aide financière, qui pourra prendre la forme d’une allocation déductible de la facture d’eau, a été annoncée par le gouvernement le 29 août dernier, et pourrait entrer en vigueur dès 2019.

Déjà plusieurs communes et départements ont testé ce chèque-eau qui peut fonctionner selon deux modes différents. Il peut prendre la forme d’une aide préventive, par l’envoi d’un chèque, ou d’un tarif progressif de l’eau, qui permet à chaque foyer de régler sa consommation d’eau en fonction de ses revenus. Cette dernière forme inclut une tranche de consommation gratuite.

À charge pour les collectivités d’identifier les potentiels bénéficiaires
Selon les dispositions énoncées par le gouvernement, cette aide peut s’adresser aux propriétaires, copropriétaires ou encore locataires dont les ressources sont jugées insuffisantes par les collectivités qui fixent elles-mêmes des plafonds.

Pour en bénéficier, les particuliers concernés n’ont aucune démarche à réaliser. Les collectivités, ou organismes de distribution d’eau, sont chargés d’identifier les personnes qui pourraient bénéficier de cette aide préventive ou d’un tarif progressif.

Articles relatifs

Cambriolage : attention à la technique de la sonnette

escroquerie au rétroviseur cassé

UFC Que Choisir Dordogne

Détecteurs de fumée – Deux ans après, quel bilan ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +