Automobile

Vigilance sur l’assurance d’un véhicule de location

Que se passe-t-il lorsque nous entreprenons les démarches en vue de louer un véhicule de tourisme ou un utilitaire ?

A quoi prêtons-nous attention ?

A sa taille, sa capacité, sa disponibilité, son coût. Mais combien approfondissent la question de l’assurance ? Peu et c’est là que les ennuis commencent.

En effet, à étudier les offres des loueurs historiques, nous constatons que les véhicules proposés à la location le sont avec une couverture assurance minimale (responsabilité civile). Seuls les dommages que vous causerez aux autres sont garantis et cela bien souvent avec une franchise de 1500 ou 2000€ à votre charge.

Faute de vigilance, vous prendrez le volant d’une auto valant 30 000€, aurez un accident seul et le véhicule se trouvant « épave » : vous devrez ses 30 000€ au loueur !!!

Au fil des dossiers traités nous regrettons le fait qu’il ne soit fait une réelle démarche d’information autour de ce point. Il existe l’option « tous risques » sur les contrats mais elle grève le coût de la location.

On vous parle plus facilement du rachat de franchise (part restant à votre charge) en cas de dommages au tiers.

Qu’elles sont les moyens de se prémunir de ces risques ?

Demander explicitement au loueur comment est garanti le véhicule, en prenant soin de s’attacher aux franchises.

Certains loueurs (la grande distribution par exemple) proposent toutefois des formules tous risques.

Des compagnies d’assurances proposent à leurs clients la possibilité d’affecter les garanties de leur véhicule personnel au véhicule loué.

Lorsque l’on possède une carte de paiement « visa premier » et que l’on règle la location par ce moyen, cette dernière prévoit l’indemnisation des restes à charge de son possesseur, suite à sinistres.

Relire attentivement le contrat en s’attardant sur les points « pré cochés », il convient que ces derniers vous aient été clairement expliqués, et qu’ils soient conformes à vos réponses.

Faire jouer la concurrence, réaliser plusieurs devis, nous avons le choix.

Autres points de vigilance :

Réaliser soit même l’examen du véhicule pour vérifier les chocs afin de les porter sur le contrat, faute de quoi le loueur serait en droit de vous les attribuer. Ce méfier des états déjà établis, le loueur ne remarque pas tout…

S’assurer des personnes habilitées à conduire l’auto. Au pire des cas, si le conducteur correspondait à une exclusion, le risque serait un refus de garantie.

Attention aux nombreuses clauses annexes lavage obligatoire, plein, nettoyage intérieur, heures de prise et réception, pénalités de retard qui misent bout à bout alourdissent la note.

Un seul mot d’ordre : prévoir sa démarche pour avoir le temps d’étudier l’offre proposée.

Articles relatifs

Voiture : comment annuler une vente pour vice caché ?

Téléphone au volant

UFC Que Choisir Dordogne

6 astuces pour économiser de l’essence

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +