Consommation

vente de billet de spectacle

Quelques semaines avant le début de l’édition 2018 du tournoi de Roland-Garros, le Tribunal de grande instance de Paris a décidé de  sanctionner une société pour avoir vendu sans autorisation des billets pour cette compétition sportive.

Pour rappel, en France, seul le producteur d’un spectacle peut vendre des billets ou mandater des revendeurs (la Fnac, Ticketnet, Digitick, etc.). Mais des sites non officiels récupèrent des billets par d’autres moyens – comme des logiciels qui font des réservations en masse –, voire vendent des places qu’ils n’ont pas, à des prix surgonflés (voir notre enquête sur le fonctionnement de ces sites et le combat des producteurs de concert pour les mettre hors d’état de nuire). Malgré nos mises en garde répétées depuis l’arrivée de certains site en France, des dizaines de témoignages nous sont parvenus depuis février à ce sujet.

Articles relatifs

Valse des étiquettes

Voyage en avion perturbé – Ne laissez pas vos indemnités s’envoler !

UFC Que Choisir Dordogne

Crédit affecté : les règles qui l’encadrent

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +