Thématiques

Nous nous faisons respecter

L’UFC-Que Choisir a été très bien relancée dans le département

« Je ne vais pas dans tous les départements, mais l’association de Dordogne a connu depuis trois ans une progression spectaculaire qui méritait d’être saluée. » Alain Bazot, le président national de l’Union fédérale des consommateurs Que Choisir, était à Périgueux vendredi lors de l’assemblée générale de l’association départementale qui compte désormais près de 2000 adhérents (1). Georges Robert, le président départemental qui a relancé l’association, avait de quoi être fier.

Comme le dit Alain Bazot : « Nous nous faisons respecter et plus nous serons nombreux plus nous aurons de poids. » Évidemment, une grande partie des adhérents ne sont venus que pour se faire défendre dans un litige : « Au départ, il vient par intérêt, il faut essayer de le faire rester par conviction », explique Alain Bazot. Les consommateurs deviendraient vite le premier parti de France. Mais l’UFC se défend du moindre engagement politique.
Le pacte des candidats

L’association a interpellé les candidats à la présidentielle avec une charte consumériste. « Pour l’instant, Corinne Lepage, Eva Joly et Nicolas Dupont-Aignan l’ont signée. François Hollande l’étudie. Marine Le Pen a refusé. » Elle demande notamment une loi permettant des actions de groupe des consommateurs, avec indemnisations de toutes les victimes d’un même préjudice. Une loi en préparation sur le sujet semble abandonnée.

Professeur de droit à Dijon, Alain Bazot est président depuis 2003 et doit être l’un des hommes les plus craints par la grande distribution ou les opérateurs téléphoniques : « Il est souvent plus rentable pour eux de faire de la publicité mensongère ou des ententes illicites que de respecter les règles », lance-t-il.
Enquête sur les pharmacies

L’UFC réalise des tests de matériel en collaboration avec des associations européennes et américaines. Ses enquêtes dans les commerces sont craintes. Il en annonce une sur les pharmacies qui a été très compliquée à réaliser, mais qui devrait faire du bruit. En Dordogne, une quinzaine d’enquêteurs y participent. Alain Bazot insiste sur la nécessaire formation de ces militants : « Défendre les consommateurs, aujourd’hui, ce n’est pas que du bon sens, c’est aussi du droit et de la stratégie. »

L’association n’hésite pas à aller devant les tribunaux, ce que fera cette année l’association de Dordogne pour défendre les consommateurs. Autre moyen de se faire respecter.

UFC Que Choisir : 1 Square Jean-Jaurès, 24000 Périgueux. Tél. 05 53 09 68 24. Site Internet : ufcquechoisirperigueux.com. L’association tient aussi des permanences à Bergerac, Sarlat, Nontron, Ribérac, Mussidan, Le Bugue, Saint-Astier et Thiviers.

 

Source : http://www.sudouest.fr/2012/02/06/nous-nous-faisons-respecter-626190-1980.php

Alain Bazot, le président national de l’UFC Que Choisir aux côtés Georges Robert le président départemental. (photo arnaud loth)

Articles relatifs

Echéances fiscales

Covoiturage : serez-vous imposable sur les sommes perçues ?

UFC Que Choisir Dordogne

Assurances vie non réclamées Le compte n’y est pas toujours pour les bénéficiaires !

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +