Téléphonie

Multimédias

Multimédias micro-paiement mobile et Internet

Après avoir imposé à ses adhérents une charte de déontologie plus stricte, l’Association française du multimédia mobile (AFMM), dont l’une des missions est de promouvoir ses services de micro-paiement sur mobile et sur Internet, vient de lancer le site Internet www.infoconso-multimedia.fr qui fourmille d’informations pratiques pour gérer ses abonnements par SMS et résoudre ses litiges. Tout n’est pas résolu pour autant.

Votre facture de téléphonie est plus élevée que d’habitude ? Peut-être êtes-vous abonné à un service de micro-paiement sur téléphone portable ou sur Internet. Gallery, Internet et SMS , ces technologies permettent d’accéder facilement à du contenu multimédia sur son téléphone (sonneries, jeux, logos, météo, informations boursières…) ou à des services (voter pour une émission de télé, participer à un jeu-concours, accéder à un service de rencontres…). Le paiement se fait à l’acte ou dans le cadre d’un abonnement (3,99 € hebdomadaires pour télécharger plusieurs sonneries par semaine, par exemple). Le montant est reporté sur la facture de son opérateur de téléphonie mobile ou de son fournisseur d’accès à Internet.

Pratiques pour payer de petites sommes, ces systèmes de micro-paiement sont aussi à l’origine de nombreux litiges. Achats non désirés, abonnements non souhaités, utilisation par un tiers (un enfant par exemple), et voilà que le titulaire de la ligne se retrouve à payer des sommes qu’il n’avait pas prévues.

Conscients de ces problèmes, opérateurs et éditeurs se sont enfin décidés à y remédier. Il y a quelques mois, l’Association française du multimédia mobile (AFMM) a édicté une nouvelle charte de déontologie.

UFC Que Choisir

Articles relatifs

Comment assurer votre téléphone portable ?

appel en absence- escroquerie

UFC Que Choisir Dordogne

Fin des lignes de téléphone fixe prévue progressivement

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +