Vers le haut
05 53 09 68 24

Coût d’un appel local

Les 10 pièges à éviter dans les annonces immobilières

thematiques 9 octobre 2018
Les 10 pièges à éviter dans les annonces immobilières

Les petites annonces restent une valeur sûre pour trouver un logement.

Attention toutefois aux expressions trompeuses qui peuvent être utilisées. Mémo pour réussir à lire entre les lignes et ne plus se faire avoir.

Le top des tournures trompeuses des annonces immobilières
Voici un florilège que vous pouvez trouver dans les annonces :

• « Un logement de caractère » : le logement est ancien. Les adeptes des vieux parquets et des moulures sont aux anges, c’était sans compter la poussière, les pièces étroites et inaccessibles qu’on retrouve souvent dans les anciennes demeures. Attention au nombre de m² réellement utilisables.

• « Garage ou place de parking disponible » : dans le meilleur des cas, il s’agit d’une place sur un parking sécurisé mais dont les frais sont en suppléments du loyer et des charges. Il peut aussi s’agir d’une place non réservée pas loin de l’immeuble et où il faut se lever de bonne heure pour espérer y placer sa voiture.

• « Appartement de 2 / 3 pièces » : il comporte deux pièces mais il y a possibilité de séparer le salon en deux pièces. Le hic est que dans ces cas-là, le nombre de m² est insuffisant pour avoir trois pièces vivables et spacieuses. Autant se dire qu’il s’agit tout simplement d’un deux pièces mais qui peut accueillir un gros canapé.

• « Bon potentiel », « à rafraichir », « quelques travaux à prévoir » : attention travaux ! Derrière ces petites expressions se cachent des heures de travaux. Le fait de préciser sur une annonce qu’il y a quelques travaux à faire signifie qu’il y aura plus qu’un petit coup de peinture à donner. On peut rapidement compter plusieurs milliers d’euros.
Quant au « bon état général », il annonce des travaux moins coûteux mais un logement qui n’est pas refait à neuf.

• « Appartement d’architecte » : on s’imagine déjà un logement au design raffiné et original. Il s’agit bien souvent d’habitations aux volumes étranges et pas très pratiques pour y installer ses meubles.

• « Appartement coquet », « charmant studio » : ce qui est petit est mignon, c’est bien connu. Il en est de même pour les logements ! Derrière un appartement “coquet” se cache une toute petite surface, un “charmant studio” sera une chambre de bonne sous les toits.

• « À proximité d’une grande ville » : il est situé dans une ville proche à vol d’oiseau mais assez loin en transport en commun (quand transports en commun il y a…).

• Un « quartier calme » sera éloigné de tout alors qu’un « quartier animé » veut dire qu’il est bruyant. L’appartement se trouve peut-être au dessus d’un bar ou près d’une boite de nuit, qui sait !

• « L’immeuble ancien » a du charme mais n’oubliez pas qu’il n’a pas d’ascenseur. L’appartement au 6ème n’est peut être pas une si bonne idée que ça !

• Un « appartement lumineux » a de grandes ouvertures sur l’extérieur. Attention au vis-à-vis, vérifiez la présence des volets, vivre sous les yeux de ses voisins n’est pas très agréable.

Logement étudiant : 5 conseils avant de signer →

UFC Que Choisir Dordogne

UFC Que Choisir Dordogne

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite