Consommation

Hausse tva

Hausse de TVA Que Choisir dénonce

Le président de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir a dénoncé, mardi, des mesures « aveugles » annoncées par le gouvernement sur la TVA, estimant que ce dernier avait raté l’opportunité de remettre de l’ordre dans les différents taux appliqués. Au premier janvier 2014, les taux de TVA passeront de 5,5 %, 7 %, et 19,6 %, à 5 %, 10 % et 20 %, dans le cadre des mesures en faveur de la compétitivité annoncées mardi.

« Il y a une belle occasion ratée de rendre enfin notre système de TVA un petit peu plus compréhensible, un petit peu plus intelligent », a déclaré Alain Bazot à l’AFP. « La logique de la TVA est devenue obsolète », a-t-il ajouté, estimant que le taux intermédiaire et le taux le plus réduit, censés bénéficier aux produits de première nécessité, étaient devenus « de grands fourre-tout ».

À la suite des annonces du gouvernement, la taxation des transports publics passera à 10 % contre 7 %, alors que l’on « veut favoriser leur utilisation », a-t-il souligné.

A contrario, tous les aliments verront leur taux abaissé à 5 %, qu’ils soient « sains » comme les fruits et légumes ou qu’il s’agisse de « barres chocolatées », relève-t-il.

Le taux de 7 % s’applique aujourd’hui notamment à la restauration, à la rénovation de l’habitat, aux services à la personne ou aux médicaments non remboursables. Le taux de 5,5 % s’applique, entre autres, aux aliments ou aux abonnements au gaz et à électricité.

 

Articles relatifs

Un devis d’obsèques non-conforme n’exonère pas du paiement de la facture

UFC Que Choisir Dordogne

Netflix, Canal+, Deezer – Les contenus accessibles partout en Europe

UFC Que Choisir Dordogne

Frais d’auto-écoles : quelle réglementation ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +