Consommation

Garantie des vices cachés : à quoi ça sert, comment la faire jouer ?

Vous avez acheté un bien et vous constatez par la suite des défauts graves qui ne résultent pas d’une erreur de manipulation de votre part ? Les vices cachés sont des défauts non visibles au moment de l’achat et qui rendent le produit impropre à l’usage auquel il est destiné ou le diminuent tellement que vous ne l’auriez pas acheté ou bien à un prix moindre.

Retour sur la garantie et les modalités de sa mise en œuvre.

Qu’est-ce qu’un vice caché ?
Pour faire jouer la garantie des vices cachés, le défaut du bien doit :

être caché, c’est-à-dire non apparent lors de l’achat,
rendre le bien impropre à l’usage auquel on le destine ou diminuer très fortement son usage,
exister au moment de l’achat.

A quelles conditions s’applique la garantie ?
La garantie des vices cachés s’applique :

quel que soit le bien acheté (neuf ou d’occasion, en promotion, etc.), mobilier ou immobilier ;
quel que soit le vendeur (professionnel ou simple particulier), ainsi qu’aux biens achetés directement auprès du fabricant. Mais cette garantie ne s’applique pas aux ventes aux enchères.

Quels sont les délais pour agir ?
Vous avez deux ans à partir de la découverte du défaut caché pour rapporter le bien au vendeur ou le prévenir par courrier, de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.

Comment la mettre en œuvre ?
Au titre de cette garantie, le vendeur, qu’il soit professionnel ou particulier, est responsable des défauts cachés du bien qu’il vend. Vous pouvez :

restituer le produit au vendeur et demander le remboursement du prix payé ainsi que des frais occasionnés par la vente,
garder le produit et demander une réduction du prix.
Apporter la preuve du vice caché
Contrairement à ce qui est prévu pour la garantie légale de conformité, c’est à vous de prouver l’existence du vice caché. Vous pouvez dans un premier temps vous appuyer sur tout élément susceptible de constituer une preuve (devis de réparation, existence de nombreuses plaintes concernant des cas de pannes similaires, expertise…).

Vous pouvez adresser une lettre recommandée avec accusé de réception.

Si vous n’obtenez pas satisfaction, n’hésitez pas à nous contacter

 

Articles relatifs

Billet d’avion : 8 conseils pour éviter l’arnaque

UFC Que Choisir Dordogne

la faillite du commerçant

UFC Que Choisir Dordogne

Envoyé spécial Émission du 25 octobre 2018 – l’ Abus de faiblesse

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +