Utiles

thylotest valls

Éthylotest une remise en question de l’obligation?

Les automobilistes qui se sont déjà équipés pourraient bien avoir investi pour rien. Manuel Valls a annoncé ce mardi que l’obligation de disposer d’un éthylotest dans les voitures, imposée depuis le 1er juillet dernier, allait faire l’objet d’une évaluation par le conseil national de la sécurité routière (CNSR). Le ministre de l’Intérieur en tirera ensuite les «conclusions».

Il pourrait même annoncer dans la journée la fin de l’éthylotest obligatoire, lors d’une conférence de presse sur la sécurité routière. Pour l’entourage du ministre, cité par Europe1, «personne au gouvernement n’a envie de s’embêter avec cette règle décidée sous la présidence Sarkozy».

Une loi que personne ne défend

Ce dispositif et sa mise en œuvre posent un certain nombre de questions légitimes, donc il faut l’évaluer (…). Le conseil, présidé par le député Armand Jung, évaluera ce dispositif et après cette évaluation, j’en tirerai les conclusions», a précisé le ministre de l’Intérieur ce mardi matin au micro d’Europe 1.

A suivre!

Source médias

Articles relatifs

Déclaration décès en ligne

Ce qui change au 1er novembre 2018

UFC Que Choisir Dordogne

Bruits de voisinage : que dit la loi ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +