Enquêtes

L’ enquête de Ufc que choisir en dordogne

Rénovation : Changer vos fenêtres

UFC Que Choisir a lancé une grande enquête  « Rénovation » au niveau national sur le thème des fenêtres. Les principaux enseignements à la lecture des résultats sur 291 magasins visités sont que 27 % de ces magasins refusent de faire un devis sans se déplacer à domicile, malgré la présentation de cotes précises sur les fenêtres et portes-fenêtres à changer. Attention ! Si de prime abord, cette pratique peut paraître louable et transparente –le professionnel ne s’engage pas avant d’avoir vu le chantier-, ce n’est pas forcément toujours le cas : quand le professionnel est rentré chez vous, il est en position de force pour vous proposer des options supplémentaires et vous faire signer, sans que vous ayez pu comparer les prix annoncés avec ceux de professionnels plus conciliants, si vous n’avez pas anticipé.

Les enquêteurs devaient également vérifier si les vendeurs étaient consciencieux dans leur accompagnement, sur l’apport de conseils, notamment sur la présence de la VMC indispensable. Installer du double vitrage performant sans qu’il y ait de ventilation provoque condensation et moisissures. Au bilan, les retours sont très mauvais : seulement 27 % des professionnels s’en inquiètent en magasins. C’est pire en foires (6%) ! Une enseigne se montre toutefois un peu plus consciencieuse (36 %), même si elle est encore très en deçà de ce qui serait attendu.

Quasi la moitié des professionnels (46 %) recommandent une épaisseur de vitrage de 28 mm = 4/20/4 ; 34 % parmi eux ont conseillé 24 mm = 4/16/4. Attention au pouvoir d’isolation de ces fenêtres avec le coefficient Uw ! Plus ce coefficient est faible, plus le vitrage est performant. Il peut varier sensiblement selon les enseignes de 1,23 à 1,35. Il reste le facteur solaire de ces fenêtres, c’est-à-dire la capacité du vitrage à laisser passer les rayons du soleil. Un coefficient plus élevé réduit les besoins de chauffage en hiver ! Ce coefficient Sw peut varier de 0, 45(très satisfaisant) à 0,37 (faible). Mais très peu de vendeurs se sont aventurés sur le terrain de l’économie possible pour démontrer tout l’intérêt d’un changement de fenêtres car c’est un calcul difficile à faire pour le client que ce soit en % sur les kWh, en % sur le montant de la facture ou sur une somme annuelle.

Pour la durée de garantie des fenêtres, les professionnels ne sont pas tous aussi à l’aise pour répondre. Tryba et K par K proposent avec assurance une durée de 27 ans en moyenne alors que d’autres produits ne sont garantis que 10 ans …

L’immense majorité des enseignes (88 %) gère l’installation des fenêtres en interne. Mais attention, la pose peut être facturée très chère dans certains cas !

Et quant au prix des fenêtres, l’enquête s’est heurtée à la difficulté d’obtenir des devis écrits pour formaliser une proposition, ce qui témoigne selon UFC de l’opacité qui règne sur le marché de la rénovation. Mais des enseignes comme Caséo et Lapeyre se font remarquer positivement par leur coopération dans ce domaine. Les tarifs restitués dans les devis obtenus pour le même projet de rénovation dans tout le pays se chiffrent en moyenne à 7 400 €, mais ils varient de 4 700 € à 14 000€ pour le plus cher, soit du simple au triple ! Le prix moyen donné oralement pour le projet était lui de 8 600 €, une estimation un peu plus élevée dans l’ensemble, mais qui engage moins.

Après l’étude attentive des devis, ces variations de prix peuvent en partie s’expliquer par l’épaisseur, donc la performance des vitrages proposés. Mais UFC a tenu à déterminer le niveau de cherté des enseignes en faisant des moyennes sur le nombre de résultats obtenus selon les épaisseurs et il s’avère que Caséo, Lapeyre et Terre de Fenêtre sont incontestablement les casseurs de prix de cette enquête , tandis que Monsieur Store, K par K et Tryba s’affichent comme les enseignes les plus chères (selon l’Observatoire de la Consommation).

En Dordogne, nos enquêteurs ont visité 7 enseignes avec le même protocole. Le bilan de ces observations est consultable à l’AL de Périgueux.

Articles relatifs

Marchés : des atouts qui se paient

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +