Utiles

Dates de péremption : les produits à surveiller

Tous les aliments ne sont pas bons à jeter une fois la date de péremption dépassée, mieux vaut rester sur ses gardes.

Les produits périssables sont tous porteurs soit d’une DLC (date limite de consommation), soit d’une DDM (date de durabilité optimale, anciennement DLUO). Si la première désigne les produits qui peuvent devenir dangereux pour la santé dès lors que la date est dépassée, la seconde est une date indicative. Mais dans tous les cas, la vigilance s’impose. Voici les aliments et conditionnements auxquels vous devez être particulièrement attentifs.

Les œufs
Après la ponte, un œuf peut être consommé pendant environ 4 semaines. Mais attention à la manière dont vous le préparez. Un œuf est considéré comme extra-frais jusqu’au 9e jour après sa ponte. Il peut donc être utilisé sans risque dans les préparations sans cuisson ou avec cuisson partielle. Au 10e jour, il devient frais. Il faudra donc le manger cuit pour éviter toute contamination bactérienne.

Astuce : comment savoir si un œuf périmé de quelques jours est encore consommable ?

Entre les deux membranes situées sous la coquille se trouve une chambre à air. Plus l’œuf vieillit, plus celle-ci se développe. Ainsi, lorsqu’il est plongé cru dans l’eau, il va flotter s’il n’est plus bon. À l’inverse, s’il reste au fond, il est tout à fait consommable. Et s’il reste entre la surface et le fond, mangez-le sans tarder !

La viande et la charcuterie
Pour ces deux catégories d’aliments, il est impératif de tenir compte de la date limite.Si elle est dépassée ne serait-ce que d’un jour, ne les consommez pas, au risque de vous exposer à une intoxication voire à une listériose (maladie bactérienne).Même chose si la date est encore bonne et que vous remarquez une couleur ou une odeur suspecte. Attention aussi si vous avez ouvert l’emballage. Dans ce cas, consommez le produit dans les deux jours.

Par contre, pour ce qui est des charcuteries fumées, salées ou séchées, elles peuvent être consommées au-delà sans problème.

Les produits laitiers
Selon sa qualité, le lait stérilisé UHT peut être conservé jusqu’à 2 semaines après la date. Mais une fois entamé, il vous faudra le consommer rapidement. Le lait frais acheté à la ferme n’est bien sûr pas concerné : il doit être consommé dans les jours suivant son achat. Quant aux yaourts, vous pouvez les manger sans souci jusqu’à 3 semaines après péremption.

Les conserves
Les aliments en conserve peuvent être consommés des mois voire des années après la date indiquée. Simplement, leurs qualités organoleptiques (goût, odeur, saveur…) peuvent s’altérer. En revanche, en cas de couvercle bombé, ne consommez surtout pas le contenu de la boîte. Le risque, c’est le botulisme (affection neurologique grave et potentiellement mortelle provoquée par une toxine). De même, nous vous déconseillons fortement de consommer tout produit provenant d’une boîte cabossée ou rouillée.

Non seulement, vous ne courrez plus le risque d’être malade, mais en plus, vous limiterez le gaspillage sachant que nombre d’aliments sont encore consommables après la date de péremption !

Articles relatifs

Pratiques commerciales Quand y a-t-il abus de faiblesse  ?

Seniors : à quelles réductions avez-vous droit?

UFC Que Choisir Dordogne

Taxe foncière sur le bâti : mode de calcul et réductions

UFC Que Choisir Dordogne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +