Vers le haut
05 53 09 68 24

Coût d’un appel local

Protection arnaque internet

thematiques 6 octobre 2012

Protection arnaque internet – les basiques rappel

Les signaux d’alerte que vous devez intégrer, pour éviter le plus possible de vous faire armaquer.

  • Offre anormalement alléchante.
  • Faux email de PayPal demandant le remboursement par Western Union d’un trop perçu ou de frais imprévus.
  • Interlocuteur à l’étranger : Afrique de l’Ouest, certains pays de l’Est, Grande-Bretagne…
  • Insistance pour un type de paiement déconseillé dans les transactions entres inconnus (Western Union, Moneygram, swift… liste détaillée dans un autre paragraphe).
  • Faux numéro de téléphone ou numéros commençant par 004, 00225,00229.
  • Accent incompatible avec la nationalité annoncée.
  • Métiers valorisants et au-dessus tout soupçon (curé, notaire, diplomate, avocat..).
  • Policiers, avocats, banquiers, douaniers, notaires etc. utilisant des adresses de messageries gratuites (ex: @hotmail, @yahoo, @laposte, @nantes, @paris etc…), ou des adresses de messageries ressemblant à des adresses professionnelles xxxxx@financier.com ou encore xxxxxx@consultant.com (les adresses email trompeuses).
  • Toujours très pressés de faire la transaction.
  • Trop de justifications données sans raison apparente.
  • Réception d’un paiement supérieur à celui convenu et demande le remboursement du trop perçu.
  • Intervention d’un tiers « de confiance » (transporteur, avocat, douanier, notaire…).
  • Histoires dramatiques destinées à vous convaincre de faire un transfert d’argent (maladie, problème avec la justice, investissements, passeports…).
  • Vous posez des questions mais il répond toujours à côté (souvent, les mails d’arnaques sont pré-formatés car la plupart de ces escrocs parlent très mal le français).
  • Il vous réclame la copie de nombreux documents officiels (ce qui lui permettra d’usurper votre identité pour ses prochaines arnaques).
  • Vous recevez un email imitant un courrier officiel d’une banque d’un marchand en ligne (par exemple eBay) ou d’un organisme de paiement (PayPal), qui vous demande d’aller confirmer vos informations personnelles (les banques ne contactent pas leurs clients pour leur demander de fournir des informations sensibles comme les mots de passe ou les identifiants en ligne.

?Les modes de paiement non conseillé

Une transaction avec un inconnu, ne jamais utiliser :

Western Union, AlertPay.com, anypay.com, AuctionChex.com, BillPay.ie, Billpoint.com, ecount.com, cardserviceinternational.com, CCAvenue, ecount, e-gold, eHotPay.com, ePassporte.com, EuroGiro, FastCash.com, Google Checkout, gcash, GearPay, Goldmoney.com, graphcard.com, greenzap.com, ikobo.com, Liberty Dollars, Moneygram.com, neteller.com, Netpay.com, paychest.com, Payko.com, payingfast.com, paypay, Postepay, Qchex.com, rupay.com, sendmoneyorder.com, stamps, Stormpay, wmtransfer.com, xcoin.com, moneybooker, le service mandat cash de la poste.

Soyez vigilant!

Source médias

← Jeu par sms Pignons de pin →

UFC Que Choisir Dordogne

UFC Que Choisir Dordogne

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite