Vers le haut
05 53 09 68 24

Coût d’un appel local

Impôts : après le phishing, attention au vishing

thematiques 22 juin 2018
Impôts : après le phishing, attention au vishing

mpôts : après le “phishing”, attention au “vishing”
Pour vous soutirer vos coordonnées bancaires, des escrocs profitent de la période des déclarations d’impôts pour se faire passer pour des agents des services fiscaux. Le vishing consiste à faire appeler un numéro surtaxé et vous voler vos données.

L’interlocuteur se fait passer pour un membre de l’administration fiscale, pour soutirer des données bancaires.
Le vishing, la nouvelle arnaque à la mode vise à faire appeler un numéro surtaxé
Prudence si vous avez reçu un message pré-enregistré sur votre téléphone signalant qu’une « anomalie » a été constatée sur votre dossier fiscal et vous invitant à rappeler un numéro « au plus vite » afin d’éviter d’éventuelles sanctions. Il s’agit en fait d’une nouvelle arnaque.

Particulièrement répandue durant la période qui suit celle des déclarations d’impôt, ce nouveau type d’arnaque, dérivée du « phishing », répond au nom de « vishing », ou hameçonnage par téléphone. Elle vise à vous faire appeler un numéro surtaxé, facturé 5 euros la minute, selon les précisions de la direction générale des Finances publiques.

Ne jamais communiquer ses identifiants bancaires
Une fois en ligne, l’interlocuteur se fait passer pour un membre de l’administration fiscale et réclame les identifiants bancaires comme le numéro de carte, celui du compte, le cryptogramme ou encore la date de validité. Bien sûr, toutes ces données seront ensuite utilisées par le fraudeur pour accéder au compte bancaire ou acheter des articles sur internet.

Sur son site, la direction générale des Finances publique rappelle que « les numéros de carte bancaire des usagers ne sont jamais demandés dans le but d’effectuer des transactions ou des remboursements sur internet ». Et d’ajouter : « Seuls les numéros de téléphone figurant sur les documents officiels (avis d’impôt ou déclarations de revenus…) ou le numéro Impôts Service 0 810 467 687 sont fiables pour contacter les services des finances publiques ». Toute tentative d’escroquerie peut être dénoncée sur internet-signalement.gouv.fr ou via le numéro vert gratuit 0 805 805 817.

← Billet d'avion : 8 conseils pour éviter l'arnaque Des appels vers l'international →

UFC Que Choisir Dordogne

UFC Que Choisir Dordogne

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite